Y a-t-il un lien entre le virus de l'herpès labial et la maladie d'Alzheimer ?

Y a-t-il un lien entre le virus de l'herpès labial et la maladie d'Alzheimer ?

Santé et bien-être

July 6, 2018 12:18 By Fabiosa

Les facteurs de risque de la maladie d'Alzheimer : les antécédents familiaux, la dépression, le manque de sommeil, et... l'herpès ? 

La science en sait déjà beaucoup à propos de la maladie d'Alzheimer, pourtant il reste encore de nombreuses choses à découvrir sur le sujet et les chercheurs ne connaissent toujours pas les causes de cette forme répandue de sénilité ; c'est la raison pour laquelle nous ne savons toujours pas comment la prévenir ni comment la soigner. 

Naeblys / Shutterstock.com

On a cependant réussi à établir le lien entre plusieurs facteurs et un risque accru de développer un Alzheimer. Parmi ces facteurs, on peut citer les antécédents familiaux de cette maladie, une blessure à la tête, une alimentation de mauvaise qualité, une éducation médiocre, le manque de sommeil chronique, et la dépression. Certains chercheurs suggèrent également la présence d'un autre facteur de risque : certains virus et bactéries. De récentes études se sont donc focalisées sur un germe spécifique : le virus herpes simplex type 1 (HSV1).

Des études mettent en évidence un lien entre les boutons de fièvre de l'herpès labial et Alzheimer

Comme beaucoup d'entre nous le savent, les boutons de fièvre sont causés par le virus herpes simplex de type 1. Le HSV1 est très répandu, et on estime qu'environ 90% de la population en sont porteurs. Lorsque vous êtes infecté, le virus reste dans votre corps jusqu'à la fin de vos jours. Quelquefois, il redevient actif et entraîne l'apparition de boutons de fièvre sur les lèvres.

Bien que cela se produise rarement, le virus peut être à l'origine d'une encéphalite, qui est une inflammation du cerveau. Les gens au système immunitaire affaibli présentent un risque plus élevé de développer une encéphalite de l'herpès. 

Lightspring / Shutterstock.com

Une théorie avance que le virus de l'herpès peut provoquer une inflammation cérébrale qui enclenchera à son tour le processus à l'origine de la formation des plaques amyloïdes. Celles-ci se retrouvent en grande quantité dans le cerveau des patients atteints d'Alzheimer. 

Photographee.eu / Shutterstock.com

Une étude célèbre menée par des chercheurs de l'Université d'Umeå en Suède a montré qu'un HSV1 réactivé multiplie quasiment par deux le risque de développer la maladie d'Alzheimer. 

Image Point Fr / Shutterstock.com

Les scientifiques suédois et leurs confrères qui ont conduit d'autres études sur le lien entre le virus de l'herpès et Alzheimer font cependant preuve de beaucoup de prudence dans leurs conclusions. Comme la plupart d'entre eux le disent, "une corrélation ne prouve pas la causalité". 

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'une découverte intéressante qui pourrait permettre à de nombreux chercheurs de mieux comprendre la maladie d'Alzheimer et de concevoir des traitements plus adaptés. 

Source : Cleveland Clinic, NHS UK, WebMD

À LIRE AUSSI: Vous aimeriez améliorer votre santé physique et mentale ? Alors, commencez à pratiquer le Tai-Chi


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.