Quelque chose irritait son œil, puis elle a retiré un ver de bétail : une femme de l'Or

Quelque chose irritait son œil, puis elle a retiré un ver de bétail : une femme de l'Oregon décrit un terrible précédent médical

Art de vivre et communauté

June 4, 2018 10:11 By Fabiosa

Cette histoire est aussi terrifiante que ce qu'elle laisse entendre de prime abord. Imaginez que vous êtes pionnier dans votre domaine. C'est une superbe sensation, non ? Pour Abby Beckley, c'était comme si son pire cauchemar s'était transformé en réalité. Elle est devenue la première femme à contracter le Thelazia gulosa, un ver oculaire que l'on trouve généralement sur le bétail.

USA TODAY / YouTube

Une terrible découverte

Au début, Abby a senti une irritation, comme si un cil était posé sur son œil. Mais quand elle a regardé dans le miroir, elle a été pétrifiée d'horreur. Elle a vu un petit ver semi-transparent qui remuait, plutôt que le cil auquel elle s'attendait. Abby a réussi à le retirer, mais cela n'a pas réussi à la calmer. Elle explique :

J'ai retiré ce ver et j'étais tout simplement choquée. Je l'ai fixé du regard et il était vivant. Il a vécu pendant environ cinq secondes avant de mourir. Je me disais, 'bon sang, qu'est-ce que je viens de voir !'

USA TODAY / YouTube

Comment a-t-elle pu attraper ces vers ?

La première chose qui a traversé l'esprit d'Abby était qu'elle avait attrapé ce vers à cause du saumon qu'elle avait pêché. Cependant, quand elle a découvert d'autres vers dans ses yeux, elle a décidé d'aller consulter un médecin. Le problème était que ces vers se cachaient parfois à l'intérieur de son œil ou sous sa paupière, il était donc difficile de les trouver. Heureusement pour Abby, ils ont fini par se montrer.

wavebreakmedia / Shutterstock.com

J'ai eu comme des tâches dans mon œil et j'ai dit aux docteurs, 'Vous devez regarder tout de suite !' Je n'oublierai jamais l'expression sur leur visage quand ils l'ont vu se déplacer sur mon œil.

Plus tard, le Centers for Disease Control and Prevention a déterminé que les vers étaient des Thelazia gulosa, que l'on trouve généralement sur le globe oculaire des vaches. Les mouches peuvent transmettre ces vers, et c'est apparemment de cette façon qu'ils se sont logés dans l'œil d'Abby (elle a vécu dans un ranch pendant longtemps).

alanisko / Shutterstock.com

Cependant, les vers ont dû être retirés un par un, car les tuer n'aurait pas empêcher la possible infection qu'ils auraient pu causer. 14 vers ont été retirés au total.

Mesures de sécurité

Même si cette histoire semble inquiétante, les docteurs nous assurent que de tels cas sont extrêmement rares. Cependant, si vous visitez une ferme, porter des lunettes de soleil ou toute autre forme de protection oculaire est une très bonne idée. De plus, n'oubliez pas d'avoir une bonne hygiène ainsi que quelques règles de base : ne mettez pas vos doigts dans vos yeux, en particulier quand ils sont sales.

AveNa / Shutterstock.com

Il est également important de ne pas paniquer. Abby Beckley a partagé son histoire afin que les personnes qui se retrouvent dans la même situation restent calmes et aillent voir un spécialiste pour s'assurer que tout va bien.

                                                                                                                 Source : Prevention, The Oregonian, NPR


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.