Des parents du Michigan sont en colère car leur fille de 8 ans n'a pas pu être sur la photo de classe à cause de ses cheveux rouges

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Des parents du Michigan sont en colère car leur fille de 8 ans n'a pas pu être sur la photo de classe à cause de ses cheveux rouges

Date 15 octobre 2019

La Paragon Charter Academy, créée en 1998, est fière d'être une école privée sans frais de scolarité et qui accepte les étudiants du Michigan. Mais l'école a récemment été liée à une controverse majeure alors qu'elle aurait choisi d'interdire à une jeune étudiante d'être présente sur la photo de classe.

Le drame des cheveux rouges

Le 3 octobre, sa maman LaToya Scott a publié sur Facebook un message expliquant comment Marian, sa fille de 8 ans, avait été informée qu'elle ne pouvait pas figurer sur la photos de classe à cause de ses cheveux rouges.

La mère a dit qu'elle était vraiment "livide" parce qu'elle avait vu d'autres enfants avec des cheveux colorés à l'école mais qu'elle avait le sentiment que parce que Marian était noire, elle faisait l'objet de discrimination.

Selon WILX, le directeur de la Paragon Charter Academy a insisté sur le fait que les extensions rouges de Marian étaient contraires à la politique de l'école. Cependant, le père de la fille, Doug, était d'avis que c'était beaucoup plus que cela.

Doug a dit que c'était "attristant" que Marian n'ait pas pu avoir sa photo de troisième année, tout ça parce qu'on lui avait refusé d'être sur le cliché.

Tout cela est déplacé, ils ne nous ont même pas appelé. Marian n'a pas quitté la maison, ni n'est allée dans la rue en se débrouillant toute seule. Non, elle a 8 ans. Nous l'avons fait nous-mêmes chez nous et je n'arrive pas à comprendre qu'une chose pareille puisse arriver.

Doug se demandait également pourquoi il était acceptable pour Marian de continuer à être en classe ce jour-là alors que l'école estimait que les cheveux de sa fille étaient une distraction pour les photos.

Donc si elle ne perturbe pas la classe alors pourquoi perturberait-elle la photo ?

Alors que l'histoire de la famille de Marian continuait de prendre de l'ampleur en ligne, de nombreux utilisateurs de réseaux sociaux ont convenu avec les parents que la jeune fille avait été traitée injustement.

L'école répond

Leah Nixon, porte-parole de la Paragon Charter Academy, s'est entretenue avec Today et a expliqué que l'école veillait à informer à l'avance les familles au sujet de leur positionnement, afin de leur rappeler ce qui serait et ne serait pas autorisé le jour de la photo.

Doug et LaToya ont déclaré qu'ils n'étaient pas au courant de cette règle mais selon Today, ils espéraient que leur fille pourrait avoir ses propres photos plus tard.

On peut facilement comprendre pourquoi ces parents étaient si mécontents que leur enfant soit mise à l'écart lors d'une telle occasion. Tous les parents soucieux de leurs enfants préféreront éviter un tel scénario, en particulier s’ils soupçonnent une forme de discrimination.

Cela peut être décourageant même pour l'enfant elle-même. Mais heureusement, les parents et l’école peuvent parvenir à un accord qui fonctionne pour toutes les personnes concernées.