Elle partage une photo d'un signe rare du cancer du sein pour avertir les femmes du monde entier

Si vous ne le saviez pas, une femme sur huit (environ 12,4 %) aux États-Unis développe un cancer du sein à un moment donné de sa vie, ce qui en fait le type de cancer le plus courant chez les Américaines. Plus de 40 000 femmes meurent de cette maladie chaque année. Étonnamment, le cancer du sein n'a quasiment rien à voir avec la génétique, car 85 % des patientes n'ont aucun antécédent familial de ce type de cancer. Par conséquent, il est extrêmement important que chaque femme connaisse les symptômes de cette maladie mortelle, même les plus rares.

À LIRE AUSSI: Le cancer de l'estomac : les symptômes courants et que faire pour l'éviter

Le périple de Jennifer

Jennifer Cordts avait un mauvais pressentiment à propos de ce qui semblait être une simple éruption cutanée sur sa poitrine. Elle pensait que c'était une irritation ou un coup de soleil. Mais l'éruption a persisté, c'est pourquoi elle a décidé d'aller consulter un médecin. Et ce dernier lui a donné une réponse étonnante : son soutien-gorge était trop petit. Un autre médecin lui a prescrit des antibiotiques pour éliminer l'inflammation. Mais rien n'a été utile.

Jennifer a développé une douleur derrière sa poitrine quelques jours plus tard, mais les tests sanguins et les mammographies n'affichaient aucun signe de cancer. C'est alors qu'elle a décidé de s'occuper elle-même de son cas. Elle a tapé ses symptômes sur Google, et le premier lien parlait du cancer du sein inflammatoire. Elle a appris qu'une telle éruption cutanée était caractéristique d'un rare type de cancer. Elle a également malheureusement appris que personne n'y survit.

Un cancer agressif qui ne présente presque aucun symptôme

Le cancer du sein inflammatoire est le type de cancer du sein le plus agressif. Il peut se propager rapidement jusqu'aux ganglions, au foie et aux os. C'est exactement ce qui est arrivé à Jennifer. Les docteurs lui ont donné une espérance de vie de 3 à 5 ans, car elle souffrait d'un cancer incurable de stade 4.

Brandon Mowry / YouTube

À LIRE AUSSI: 8 symptômes du cancer du poumon et comment réduire le risque de développer cette maladie

Dans la plupart des cas, le cancer du sein inflammatoire ne cause aucun symptôme. Il n'y a pas de bosse ou de masse palpable, et les mammographies ne détectent rien. En général, une éruption cutanée comme celle qu'a connue Jennifer est le seul premier symptôme. Un autre symptôme rare inclut un gonflement de la peau sur le sein, parfois douloureux.

Une biopsie pour confirmer

En raison de symptômes trompeurs, il est important que la femme observe attentivement tout changement au niveau de sa poitrine. Ce type de cancer peut facilement être confondu avec une infection ou une réaction allergique. Par conséquent, si le traitement ne fonctionne pas au bout de 10 jours, il est raisonnable de demander à faire une biopsie. En général, le cancer du sein inflammatoire est diagnostiqué via une biopsie cutanée.

Brandon Mowry / YouTube

Jennifer Cordts est une excellente personne, qui est prête à partager son histoire afin d'informer les autres femmes, voire de les sauver :

"Si nous avions travaillé plus rapidement, j'aurais encore eu un peu d'espoir. J'aurais vécu plus longtemps si le cancer avait été repéré plus tôt, mais ce n'est pas ma voie. Cela peut cependant être la voie d'une autre femme."

Les docteurs conseillent de surveiller tout changement dans votre poitrine et de faire des examens réguliers pour augmenter vos chances de survie. N'oubliez pas que plus le cancer est détecté tôt, plus vous avez de chances de survivre !

                                                                                                              Source : Self, GoodToKnow, Reader'sDigest

À LIRE AUSSI: Le cancer du colon : les symptômes, qui est à risque, et comment prévenir la maladie


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.