Une femme de 23 ans qui se plaignait de symptômes grippaux est morte peu après d’une s

Une femme de 23 ans qui se plaignait de symptômes grippaux est morte peu après d’une septicémie fulgurante

Santé et bien-être

October 15, 2018 16:30 By Fabiosa

Une jeune ambulancière a perdu la vie suite à une septicémie et sa famille a décidé de sensibiliser les gens

Jessica Holbrook, 23 ans et originaire de Barnsley, dans le Yorkshire, ne se sentait pas bien. Le 9 décembre 2017, elle est allée voir son généraliste parce qu’elle se plaignait de symptômes grippaux. À ce moment-là, Jessica et son médecin n’ont pas pensé à autre chose.

Quelques jours plus tard, Jessica n'allait toujours pas mieux. Le 13 décembre, elle a appelé ses employeurs pour leur dire qu’elle était malade, ce qu’elle ne fait généralement pas.

À LIRE AUSSI: Méningococcie : Une jeune femme a failli perdre la vie suite à une infection qu'elle a confondue avec la grippe

Au cours de la nuit, l’état de la jeune femme s’est aggravé. Elle est restée chez sa grand-mère, qui a appelé l’ambulance le matin même. Malheureusement, Jessica a été déclaré morte.

Sa grand-mère se rappelle :

Pendant la nuit, Jessica était agitée et elle avait du mal à dormir.

Au début, elle a dit qu'elle était fatiguée et qu’elle avait froid, mais ensuite elle était très chaude et toute en sueur. Plus tard dans la matinée, elle était encore malade et nous avons dû appeler une ambulance.

À ce moment-là, tout était flou, on était dans l’urgence. Les ambulanciers qui sont arrivés étaient les amis de Jessica. Ils ont fait tout ce qu'ils ont pu, mais elle n’a pas survécu.

Le plus ironique, c’est que les ambulanciers qui ont répondu à l’appel étaient des amis et des collègues de Jessica, car elle-même était apprentie ambulancière.

Sa famille a été complètement dévastée par sa mort, mais désormais leur objectif est d’informer les gens pour éviter d’autres décès dus à la septicémie. Leigh Holbrook, le papa de Jessica a déclaré :

Bien que rien ne puisse la ramener, tout ce que nous pouvons espérer pour l’instant, c’est que d’autres reconnaitront les symptômes de la septicémie avant qu’il ne soit trop tard.

Si, en sensibilisant le public à la dangerosité de la septicémie, nous pouvons sauver une vie, la mort de Jessica n’aura peut-être alors pas été vaine.

La septicémie est-elle fréquente ?

La septicémie est assez courante et, malheureusement, souvent mortelle. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, on estime que plus de 30 millions de personnes dans le monde développent une septicémie chaque année. Sur ces 30 millions, 6 millions n’y survivent pas.

Selon, l'UK Sepsis Trust, on estime à 44 000 le nombre de personnes qui meurent de septicémie chaque année au Royaume-Uni.

Aux États-Unis, le chiffre est tout aussi terrifiant. Selon le CDC, la septicémie fait près de 270 000 victimes chaque année aux États-Unis.

Une femme de 23 ans qui se plaignait de symptômes grippaux est morte peu après d’une septicémie fulguranteKateryna Kon / Shutterstock.com

Quels sont les signes et les symptômes de la septicémie ?

Il est vraiment difficile de diagnostiquer une septicémie à un stade précoce, car ses premiers signes sont souvent non spécifiques et peuvent évoluer rapidement. Elle peut se développer chez une personne présentant une infection active, qui peut être diagnostiquée ou non.

Selon la Clinic Mayo, le stade précoce de la septicémie présente les caractéristiques suivantes :

  1. La température corporelle est supérieure ou inférieure à la normale – au-dessus de 38,3°C ou en-dessous de 36°C.
  2. Une fréquence cardiaque rapide (plus de 90 battements par minute).
  3. Une respiration rapide (plus de 20 respirations par minute).

Une femme de 23 ans qui se plaignait de symptômes grippaux est morte peu après d’une septicémie fulgurante

Une septicémie peut évoluer vers une septicémie plus grave si les signes et symptômes suivants sont présents :

  1. Une absence ou une diminution significative de la miction.
  2. Des changements brusques de l'état mental, tels qu’une confusion soudaine.
  3. Des difficultés à respirer.
  4. Le cœur qui pompe anormalement.
  5. Des douleurs abdominales.

Une femme de 23 ans qui se plaignait de symptômes grippaux est morte peu après d’une septicémie fulgurantesirtravelalot / Shutterstock.com

Une septicémie sévère peut entraîner un choc septique, ce qui entraîne les mêmes symptômes que ceux d’une septicémie grave ainsi qu’une pression artérielle anormalement basse qui ne peuvent pas être stabilisés avec un remplacement des liquides. Un choc septique est souvent fatal.

Si vous pensez que vous ou l’un de vos proches pouvez être atteint de septicémie, consultez immédiatement un médecin. C’est peut-être autre chose, mais il vaut mieux prévenir que guérir.

À LIRE AUSSI: Il perd une partie de son visage, 6 doigts et ses deux jambes suite à une griffure de son chien


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.