Une ado de 14 ans noie son bébé après avoir accouché dans les toilettes de l'école. Comment éviter ce drame ?

L'accouchement est l'une des expériences les plus effrayantes et les plus bouleversantes qui puissent arriver à une femme. Maintenant, imaginez que vous devez traverser cette épreuve à l'âge de 14 ans. À l'école. Dans les toilettes. Cela semble insensé, n'est-ce pas ? Tellement insensé que vous préféreriez en fait que cela n'arrive pas près de chez vous. Malheureusement, c'est très possible. Et c'est ce qui s'est passé.

Une ado de 14 ans noie son bébé après avoir accouché dans les toilettes de l'école. Comment éviter ce drame ?andriano.cz / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: 12 faits étonnants sur la grossesse et l'accouchement, que même les futures mamans ne connaissent pas

Saviez-vous que lorsque des enfants commencent à sortir ensemble à l'âge de 12 ans, ils ont 91% de chances d'être sexuellement actifs en entrant dans l'adolescence, augmentant ainsi la probabilité d'une grossesse ? Ces chiffres nous viennent de Teenpregnancystatistics. Avec ce genre de calculs, il est facile de comprendre comment n'importe quelle adolescente de 14 ans peut se retrouver dans une telle situation. 

Une naissance inattendue

Une jeune fille du Texas a été acusée de meurtre après avoir tué son nouveau-né dans les toilettes de son lycée. Cette adolescente anonyme de 14 ans a essayé d'accoucher en secret dans les commodités de l'école et a fini par blesser fatalement le bébé.

Une ado de 14 ans noie son bébé après avoir accouché dans les toilettes de l'école. Comment éviter ce drame ?Pikul Noorod / Shutterstock.com

D'après ce que la police a révélé à FOX News, elle aurait tué l'enfant en l'étouffant avant de le mettre dans la cuvette et de tirer la chasse d'eau.

Le capitaine de police Roger Clifford a insisté sur le fait que la mort du bébé n'était pas un accident et les procureurs réfléchissent à la possibilité de la juger en tant qu'adulte, bien qu'elle ait été inculpée en tant que mineure.

Une ado de 14 ans noie son bébé après avoir accouché dans les toilettes de l'école. Comment éviter ce drame ?Marcos Mesa Sam Wordley / Shutterstock.com

L'autopsie a confirmé que le bébé n'était pas mort d'étouffement, mais des suites de la noyade dans l'eau des toilettes.

En défendant la jeune fille, son avocat, Gerald Yoakum, a fait valoir qu'elle ne pensait pas être en travail. Elle en était à environ 35 ou 36 semaines de grossesse lorsque le bébé est né. 

Une ado de 14 ans noie son bébé après avoir accouché dans les toilettes de l'école. Comment éviter ce drame ?Zdorov Kirill Vladimirovich / Shutterstock.com

On a appris que le travail avait commencé dans les toilettes, et une autre élève, qui avait assisté à la scène, s'est précipitée pour aller chercher une infirmière. Le temps qu'elles reviennent, la jeune fille avait malheureusement déjà mis le bébé au monde. Elles ont ensuite appelé les urgences.

Cela aurait-il pu être évité ?

Il faut comprendre que personne ne prépare jamais le meurtre d'un bébé de manière préméditée. Il est possible que des adolescentes, à l'image de celle de cette histoire, se retrouvent prises de panique et ne sachent pas quoi faire. Le fait qu'elle ne savait pas qu'elle était en travail pourrait signifier que personne ne savait qu'elle était enceinte, et qu'elle ne savait pas vers qui se tourner lorsque le bébé est arrivé.

Une ado de 14 ans noie son bébé après avoir accouché dans les toilettes de l'école. Comment éviter ce drame ?Antonio Guillem / Shutterstock.com

Lorsque l'on croise la route d'une adolescente enceinte, nous devons tous comprendre qu'il ne sert à rien de la montrer du doigt et de l'accabler de reproches. Cette jeune fille a grand besoin d'aide et elle est probablement aux prises avec des milliers d'émotions contradictoires.

Une étude s'est attachée à ce sujet et suggère que toute adolescente enceinte peut se faire aider si elle est introduite dans le bon rouage du système d'assistance, comme des médecins. Le praticien peut la conseiller sur les options dont elle dispose, comme l'adoption, et s'assurer en outre que sa santé est bien prise en charge.

En plus de fournir un appui aux adolescentes enceintes, il est également crucial que les parents et autres proches restent concentrés sur l'avenir. L'une des choses les plus terrifiantes pour les adolescentes enceintes est le sentiment que leur vie est finie. C'est très loin d'être vrai. Donc, en plus d'être à ses côtés, aidez-la à poursuivre ses études tout en discutant de ses projets avec elle.

Une adolescente est moins tentée d'accomplir un acte désespéré comme celui de faire du mal à son propre enfant si elle est entourée d'amour et de soutien. Savoir qu'il y a des gens vers qui elle peut se tourner l'empêchera de se laisser envahir par la peur.

À LIRE AUSSI: Après son accouchement, l'eau est devenue son pire ennemi : "Un jour, je ne pourrais peut-être plus en boire"