Une femme de 24 ans pensait que ses graves démangeaisons étaient de l'eczéma, mais il s'agissait d'un rare cancer

Santé et bien-être

November 6, 2018 14:43 By Fabiosa

Le cancer se manifeste quelquefois sous des formes et par des symptômes inhabituels que personne ne songe à associer à cette maladie. L'un de ces symptômes est la démangeaison : qui pourrait penser que se gratter annoncerait un cancer ? En vérité, la démangeaison est une manifestation de nombreux cancers, et une jeune femme a décidé de faire circuler cette information après avoir failli passer à côté du diagnostic de sa propre maladie.

À LIRE AUSSI: À 46 ans, elle pensait entrer dans la ménopause, mais ses symptômes se sont avérés être un cancer de l'utérus

Ce n'était pas de l'eczéma

Eleanor Rooney a commencé à développer une grave démangeaison sur le corps tout entier dès le début de 2016. Elle est donc allée voir le médecin, pensant qu'il s'agissait d'une poussée d'eczéma car elle en avait déjà subi une deux ans auparavant. 

Et c'est exactement ce qu'ont pensé ses médecins. Ils lui ont donc prescrit divers traitements à application locale, mais aucun d'eux n'a fonctionné. 

Plus tard la même année, Eleanor a commencé à sentir une petite grosseur sous sa clavicule, ce qui l'a heureusement incitée à retourner voir son médecin. Celui-ci a trouvé deux autres grosseurs dans son cou et lui a fait passer quelques examens qui ont confirmé ses pires soupçons. Eleanor était atteinte d'un lymphome hodgkinien, un rare cancer du sang.

La nouvelle l'a anéantie. Elle n'avait que 24 ans et se sentait en pleine forme, comment cela pouvait-il être en train de lui arriver ? Dans un entretien à Cosmopolitan UK, elle a raconté :

Jusqu'à ce moment, je pensais être en bonne santé. J'avais été à la salle de sport la semaine précédente et je me sentais parfaitement bien. En sortant de chez le médecin, je suis passée par la salle d'attente et j'ai couru jusqu'à ma voiture en pleurant. 

Heureusement, la maladie avait été détectée relativement tôt (au stade 2) et la jeune femme a immédiatement commencé un traitement. 

Au bout de six mois d'une chimiothérapie épuisante, Eleanor était à nouveau sur pied. Aujourd'hui, elle passe des check-ups tous les trois mois et continue de vivre sa vie. Et le plus important est qu'elle a réussi à laisser cette terrible expérience derrière elle. Comme elle l'a confié à Cosmopolitan UK :

Bien sûr, il existe toujours la peur que la maladie revienne, mais je ne pense pas pouvoir continuer à vivre avec cette inquiétude constamment en moi. Vous devez juste essayer de tourner la page. 

À LIRE AUSSI: "Apprenez de mon erreur !" Elle pensait souffrir d'une intoxication alimentaire alors que c'était un cancer du côlon

Qu'est-ce que le lymphome hodgkinien et quelle est sa fréquence ? 

Le lymphome hodgkinien est un cancer du système lymphatique qui fait partie du système immunitaire. En comparaison avec le lymphome non-hodgkinien, cette maladie est moins répandue : l'Association Américaine du Cancer estime que 8500 personnes ont développé un lymphome hodgkinien en 2018. 

Celui-ci peut toucher indifféremment les enfants et les adultes, mais il existe des groupes d'âge spécifiques qui sont davantage exposés au risque, notamment les gens qui viennent d'entrer dans l'âge adulte et les personnes au-dessus de 55 ans. 

Une femme de 24 ans pensait que ses graves démangeaisons étaient de l'eczéma, mais il s'agissait d'un rare cancerInspiring / Shutterstock.com

Parmi les signes et symptômes du lymphome hodgkinien, Mayo Clinic inclut :

  • Une fatigue persistante ;
  • des ganglions enflés dans le cou, les aisselles ou l'entrejambe ;
  • une grave démangeaison ;
  • de la fièvre ;
  • des suées nocturnes ;
  • une perte de poids inexpliquée ;
  • une sensibilité accrue à l'alcool, une douleur dans les ganglions après avoir consommé de l'alcool. 

Une femme de 24 ans pensait que ses graves démangeaisons étaient de l'eczéma, mais il s'agissait d'un rare cancer

Allez consulter votre médecin si vous présentez l'un ou plusieurs de ces signes. Bien que le lymphome hodgkinien soit très rare, la manifestation de ces symptômes justifie largement une consultation. 

À LIRE AUSSI: 7 symptômes de cancer de la peau qui ne sont pas évidents à première vue


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.