Ce chauffeur Uber expulse un couple de lesbiennes de son taxi à cause d'un baiser

Nouvelle journée, nouvelle surprise, n'est-ce pas ? Imaginez que vous êtes à bord d'un taxi pour aller à une fête. Tout à coup, le chauffeur se gare et vous expulse du véhicule car il vous a vu embrasser votre partenaire.

C'est exactement ce qui est arrivé à Alex Iovine et Emma Pichl, un couple de lesbiennes, alors qu'elles faisaient le voyage de Gowanus, Brooklyn à East Village pour se rendre à une fête.

Voilà comment Alex décrit les événements :

Nous nous sommes embrassées brièvement, un simple smack. C'était aussi rapide que ça !

Le chauffeur a vu ce geste et s'est garé dès qu'il l'a pu afin de leur demander de sortir de son véhicule.

Cela sortait tellement de nulle part que le couple n'a pas réussi à trouver les mots justes. Elles ont commencé à filmer leur dispute avec le chauffeur taxi, tandis qu'il essayait de leur dire que s'embrasser est illégal et irrespectueux.

 

Un tel acte innocent n'a pas laissé la société indifférente. Les gens étaient unanimes : une telle crise de colère est tout simplement inacceptable. De nombreux utilisateurs Facebook ont dit que l'homme aurait dû être viré immédiatement.

"Offff. Pff. Horrible ! Je suis désolée ma grande. Je suis tellement désolée du fait que tu doives être notre Guerrière dans cette histoire. Je te soutiendrai toujours. Je t'aime ! Je prie pour que Dieu te guide, te bénisse et te protège."

"J'espère qu'il a été aussitôt viré."

"C'est la marche à suivre, les filles ! Battez-vous pour défendre vos croyances et vos droits !"

"Je suis désolée d'être cette personne aléatoire. Je regarde ça depuis l'Australie. Je suis Australienne et je ne sais pas pourquoi je vois cette vidéo, mais bon sang, je suis désolée. Je ne suis pas chauffeur Uber mais si jamais vous allez à Brisbane, je vous payerai un verre ou deux. J'espère que cette histoire connaîtra un dénouement positif !"

"C'est horrible ! Je suis désolée de voir que vous avez dû subir ça !!!"

"Tellement désolée ! Je vous aime. Gros câlins à vous deux !"

La PDG d'Uber Dara Khosrowshahi a elle aussi commenté ce cas. Elle a dit que de tels chauffeurs "n'appartenaient pas à la famille Uber". De plus, elle a déclaré :

C'est une société ouverte et Uber est une plate-forme qui est disponible pour tout le monde, peu importe son histoire, son orientation, et c'est quelque chose de sacré pour nous. C'est une circonstance malheureuse et nous ferons tout notre possible pour que cet événement ne se reproduise pas.

Espérons que des cas similaires ne feront plus surface, et que les gens seront plus tolérants les uns envers les autres à l'avenir.