Les pires parents du monde ? 10 enfants ont été sauvés de parents violents

Les pires parents du monde ? 10 enfants ont été sauvés de parents violents

Nouvelles

May 22, 2018 14:46 By Fabiosa

Un papa californien est en détention policière car ses 10 enfants ont été retrouvés chez lui en très mauvais état.

Statistiques de maltraitance des enfants

Cette histoire étrange fait partie des 3,6 millions de plaintes faites par des agences de protection de l'enfance aux États-Unis chaque année. Et cela ne reflète même pas le véritable chiffre, car une simple plainte peut impliquer plusieurs enfants.

Le site internet officiel de Child Help, une agence de maltraitance des enfants, dit qu'il y a un cas de maltraitance des enfants rapporté toutes les 10 secondes. Le nombre d'enfants décédés des suites de ces violences en 2014 est de 1 580.

La parentalité toxique de la famille Allen

Les enfants d'Ina Rogers et de Jonathan Allen ont eu de la chance de s'en sortir avant d'être les victimes d'autres violences.

Le Lieutenant de la Police de Fairfield Greg Hurlbut a déclaré que les enfants allant de quatre mois à 12 ans avaient subi de terribles formes de violences, dont de la torture émotionnelle.

Les enfants étaient interrogés de façon intense pendant plus d'un mois.

Les preuves de violences physiques incluaient des marques de perforation, des brûlures, des ecchymoses et des impacts de balles de carabine à plomb.

Le papa de la famille Allen, 29 ans, a été accusé de sept délits de torture et de neuf délits de violence sur enfants.

La maman a été arrêtée pour maltraitance infantile mais a depuis été libérée sous caution. Elle affirme cependant que son mari est innocent et elle continue à se battre pour sa libération.

Détecter les cas de maltraitance

Hurlbut a confirmé aux agences de presse que cette grande famille avait souvent déménagé et qu'ils vivaient comme des ermites dans leur quartier actuel. Les résidents du quartier de Californie du Nord ont dit que la famille ne sortait quasiment pas de la maison, ce qui était probablement un signe d'alerte en soi.

Dans la plupart des cas de maltraitance, les parents essayent de savoir ce que font leurs proches et de les tenir à l'écart afin que leurs voisins ne puissent pas remarquer qu'il y a quelque chose qui cloche.