Le prince Harry imite le geste de Meghan Markle en fermant lui-même sa portière.

FAMILLE ROYALE

Le reflet de sa femme. Le prince Harry a enfreint la même tradition royale que Meghan : fermer sa portière

Date September 14, 2019 05:01

Il y a quelques jours, le prince Harry s'est présenté sur son trente-et-un pour le 5ème anniversaire des Jeux Invictus à Londres.

Le reflet de sa femme. Le prince Harry a enfreint la même tradition royale que Meghan : fermer sa portièreGetty Images / Ideal Image

Pour l'occasion, le jeune papa était vêtu d'un costume bleu combiné à ce qui pourrait être sa cravate favorite. Cela dit, le prince n'a pas seulement été complimenté pour son image mais également pour son attitude relâchée.

Le reflet de son épouse

Harry a reçu de nombreux compliments sur la toile pour avoir "reflété" son épouse : il a en effet enfreint la même tradition royale que Meghan Markle l'an dernier, ce qui lui avait valu l'admiration du public.

En sortant de sa voiture à son arrivée à Guildhall, le prince de 35 ans a fait ce qui est pourtant interdit à de nombreux membres de la royauté : fermer lui-même la portière de son véhicule.

Le reflet de sa femme. Le prince Harry a enfreint la même tradition royale que Meghan : fermer sa portièreGetty Images / Ideal Image

Cela ne semble peut-être pas d'une grande importance mais la tradition exige que les membres de la famille royale se fassent ouvrir et fermer les portières d'un véhicules par leur personnel.

Le reflet de sa femme. Le prince Harry a enfreint la même tradition royale que Meghan : fermer sa portièreGetty Images / Ideal Image

En fermant elle-même sa portière, Meghan Markle avait été qualifiée de "terre-à-terre", et son mari vient maintenant de refléter son geste.

Les internautes ont été prompts à remarquer son geste et à le comparer à celui de la duchesse.

Voici les commentaires des internautes

Le petit frère du prince William est tout aussi rebelle et terre-à-terre que sa femme. De plus, certaines règles sont faites pour être enfreintes, tout particulièrement à notre époque.