Une mère partage l'histoire de la naissance de son bébé et explique comment elle lui a

Une mère partage l'histoire de la naissance de son bébé et explique comment elle lui a sauvé la vie en écoutant son instinct

Inspiration

November 14, 2017 09:48 By Fabiosa

La grossesse apporte beaucoup d'incertitudes. Avec tant de symptômes inattendus, il est difficile de comprendre ce qui est normal et ce qui ne l'est pas. Cela dit, en fin de compte, si votre organisme vous dit qu'il y a un problème, il vaut mieux que vous vous rendiez à l'hôpital. C'est exactement le message qu'Ayla Heller essaie de transmettre.

Pendant sa trente-huitième semaine de grossesse, Ayla a remarqué que son bébé bougeait moins qu'avant. D'abord, Ayla s'est inquiétée un peu mais quand, plus tard, elle a senti un léger mouvement, elle n'y a plus pensé, croyant que tout allait bien. Pendant la soirée, elle s'est rendu compte que, à l'exception de ce léger mouvement, son bébé semblait ne plus avoir aucune activité.

Alors, elle a fait ce que la plupart des gens auraient fait dans sa situation. Elle est allée se renseigner en ligne. Cependant, elle a encore moins su quoi faire parce que certaines personnes suggéraient d'aller à l'hôpital alors que d'autres considéraient que le bébé n'avait tout simplement plus assez de place pour donner des coups de pied.

En son for intérieur, Ayla savait qu'il y avait un problème. Donc, elle a décidé de suivre le premier des deux conseils qu'elle avait trouvés en ligne. Elle est allée à l'hôpital, où les médecins ont découvert qu'il y avait effectivement un problème. Ils ont dû effectuer une césarienne d'urgence parce que son bébé ne recevait pas assez d'oxygène pour bien se porter.

Heureusement, l'opération s'est bien déroulée et la petite Maddie est née. D'abord, elle a eu besoin de quelques interventions médicales mais, ensuite, elle n'a pas tardé à s'en remettre complètement.

Ayla a dit qu'elle voulait partager son histoire avec les internautes pour qu'ils sachent qu'il fallait toujours être à l'écoute de ses sensations. En effet, elle sait que son bébé serait mort pendant la nuit si elle était restée à la maison.

Mieux vaut prévenir que guérir. Effectivement, j'ai failli ne pas le faire. J'ai failli attendre jusqu'au matin pour voir si quelque chose changeait et, si j'avais agi ainsi, je n'aurais pas mon petit amour avec moi maintenant.

Quelle étonnante leçon de vie à partager ! Quand on sent que quelque chose ne va pas, il vaut mieux tout revérifier, surtout si l’attitude inverse peut avoir des conséquences désastreuses.

Source : Ayla Heller / Facebook