Quelques conseils pour identifier l'ostéoporose post-ménopausique

Astuces

Il y a indéniablement un lien entre l'ostéoporose et la ménopause. On a découvert qu'elle faisait partie des conséquences naturelles de la ménopause, comme le manque d'œstrogènes et les faibles niveaux d'autres hormones.

On appelle souvent l'ostéoporose la « maladie silencieuse » mais ses premiers signes se remarquent dans les 5-15 années après son point culminant.

Signes avant-coureurs :

- Douleurs au dos ou à la hanche, douleurs articulaires.

- La douleur augmente après l'activité physique ou après qu'on soit resté dans la même position un certain temps.

Albina Glisic / Shutterstock.com

- La douleur s'en va ou diminue après qu'on se soit reposé (après qu'on ait dormi).

- Posture voûtée.

- Perte de taille.

- Troubles de la marche.

D'abord, l'ostéoporose peut ne causer aucun symptôme mais elle vous détruit lentement les os, les rend spongieux. Elle affaiblit la structure interne des os. A ce stade, votre docteur peut diagnostiquer votre ostéoporose par rayons X, par TDM du corps, par TDM de la colonne vertébrale ou par ostéodensitométrie (DEXA).

Symptômes tardifs :

- Des fractures osseuses se produisent bien plus facilement que prévu.

- Vos os de hanche, votre radius et votre cubitus sont très vulnérables aux fractures.

- Déformation articulaire.

- Luxation.

Albina Glisic / Shutterstock.com

Veuillez partager ces informations avec vos amis et votre famille !


Il est important de noter que TOUTES les informations contenues dans Parfait ne sont données qu'à titre INFORMATIF. En aucun cas, elles ne doivent être considérées comme des conseils, diagnostics ou comme un traitement médical professionnel. Privilégiez toujours un avis médical, et n'ignorez pas ou ne retardez pas une consultation médicale à cause de ce que vous avez lu sur ce site.