7 erreurs à éviter obligatoirement concernant la contraception

Si vous croyez que tout le monde sait toujours utiliser les moyens contraceptifs de manière correcte, vous avez tort. En fait, selon plusieurs études, beaucoup de personnes un peu partout dans le monde et de tout âge ne savent pas les utiliser correctement. Par conséquent, ces personnes commettent des erreurs qui conduisent à des grossesses non désirées ou à différents problèmes de santé. Pour vous aider à éviter ces situations, nous avons préparé une liste des erreurs le plus fréquemment commises avec la contraception. Lisez, et gardez cela en mémoire !

1. Zapper les visites chez le gynécologue et consulter les forums

Malheureusement, c’est une erreur que la majorité des femmes commettent. Elles préfèrent aller sur différents forums, y poser leurs questions et en discuter avec d’autres femmes (qui ne sont pas des professionnelles !) au lieu de s’adresser à un gynécologue. Mais elles oublient que l’organisme de chaque femme est individuel et différent, et qu’un contraceptif qui convient à une femme peut être dangereux pour une autre. C'est pourquoi il est fortement recommandé de consulter votre gynécologue.

Photographee.eu / Shutterstock.com

2. Laisser les préservatifs n’importe où

C’est une erreur que font les hommes, pensant que ce moyen de contraception est à l'abri de toute nuisance extérieure. En réalité, les préservatifs ne supportent pas l’exposition directe au soleil, les températures très basses ou très élevées, car ces facteurs peuvent endommager le latex. En pratique, cela signifie qu’il ne faut jamais laisser des préservatifs dans la boîte à gants ou dans le portefeuille.

3. Ne pas avoir de préservatifs sur vous

Beaucoup de femmes pensent que ce sont les hommes qui doivent avoir des préservatifs sur eux. Et elles ont tort. En fait, chaque femme doit prendre soin de sa santé et de sa "sécurité sexuelle" sans compter sur son partenaire. Il est donc recommandé d’avoir au moins un préservatif sur vous, si vous savez que vous allez avoir des relations sexuelles.

OBprod / Shutterstock.com

4. Ne pas utiliser les moyens de contraception

C’est une des erreurs les plus graves. N’utiliser aucun moyen de contraception (et il y en a un tas !) et avoir des relations sexuelles non protégées peut facilement conduire à une grossesse non désirée, mais aussi à des dizaines d’infections sexuellement transmissibles. Alors c’est à vous de décider si vous souhaitez vous exposer à cela.  

5. Prendre des contraceptifs hormonaux et fumer

Bien que ce soit contre-indiqué et écrit dans la notice, la majorité des femmes ne font pas attention à ce point. En fait, prendre des contraceptifs et fumer peut s’avérer dangereux, car cela peut non seulement faire grossir, mais aussi causer un thrombus (caillot de sang).

6. Oublier de prendre la pilule à temps ou faire des grandes pauses

Oui, cela arrive. Mais quoi qu’il en soit, il faut être très prudente et essayer d’éviter ces situations, car de telles pauses peuvent se révéler dangereuses pour la santé féminine. En fait, plusieurs contraceptifs hormonaux ont des effets secondaires très graves qui apparaissent généralement au cours de ces pauses et au cours de la première année.

Image Point Fr / Shutterstock.com

7. Prendre la pilule du lendemain souvent ou régulièrement

C’est un contraceptif d’urgence qui ne doit pas être utilisé plus de 2 fois par an. La raison est bien simple. La pilule du lendemain contient une dose extrêmement élevée d’hormones qui “bouleversent” complètement votre organisme. En outre, elle est moins efficace en comparaison à d’autres moyens de contraception.

Essayez d’éviter ces erreurs fréquentes et vous pourrez mener une vie sexuelle normale et vous protéger de plusieurs maladies sexuellement transmissibles et aussi d'une grossesse non désirée. N’oubliez pas que votre santé est entre vos mains !

Sources : doctissimo, cosmopolitan, etsicamarrivait

À LIRE AUSSI: Rapport sexuel durant les règles : autorisé ou non ? Bonne nouvelle, ce serait même conseillé (sous condition)


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.