Si vous présentez ces 10 signes, vous souffrez probablement d’un déséquilibre hormonal

Même si le déséquilibre hormonal ne constitue pas réellement une maladie, il peut rendre la vie de n’importe quelle femme beaucoup plus désagréable et plus difficile. Il peut vous sembler que vous avez des dizaines de symptômes différents liés à autant de maladies. Mais en réalité, ce n'est que le déséquilibre hormonal qui est coupable de tout. Les hormones sont des « messagers » qui influencent le fonctionnement des cellules et des organes dans notre organisme. Il est tout à fait normal que les taux d’hormones changent à différents moments de notre vie. Mais quand leur fonctionnement est perturbé, il est fort possible que cela impacte sérieusement la santé générale. Voici 10 signes qui peuvent indiquer que vous souffrez d’un déséquilibre hormonal.

1. Une fatigue constante

Si vous vous sentez fatigués tout le temps et que cela vous rend somnolente, il est possible que vous soyez atteinte d’un déséquilibre hormonal. Votre thyroïde peut sécréter peu d'hormone thyroïdienne, ce qui peut saper l'énergie. Un test sanguin peut identifier si c'est le cas.

2. Des changements d'humeur et une dépression

Certains chercheurs croient que le changement brusque des taux d’hormones peut avoir un impact négatif sur la santé mentale. L'œstrogène affecte les substances chimiques clés du cerveau comme la norépinéphrine, la sérotonine et la dopamine. Par conséquent, vous pouvez souffrir d'une dépression ou de changements d’humeur tout à fait incompréhensibles pour vous.

3. Une chute de cheveux

Il existe plusieurs causes qui peuvent être à l’origine de ce problème, et le déséquilibre hormonal en fait partie. Ce phénomène peut être causé par l'hormone dihydrotestostérone qui se base sur les follicules et est capable de perturber la pousse. Par conséquent, on commence à perdre ses cheveux.

4. Des troubles digestifs

La flore intestinale est aussi en danger lorsque vous souffrez d’un déséquilibre hormonal. En effet, la surproduction de certaines hormones (la gastrine, la cholécystokinine et la sécrétine), qui jouent un rôle très important dans le système digestif, peut provoquer des troubles.

5. Des problèmes métaboliques

Si vous faites tout votre possible pour perdre des kilos supplémentaires (manger sainement, suivre un régime alimentaire et faire du sport), mais que vous ne pouvez quand même pas maigrir, cela peut être lié à un déséquilibre hormonal. Vérifiez le taux de vos hormones pour vérifier s'ils sont bien à l’origine de ce problème.

6. Des problèmes de sommeil

Si vous souffrez d’insomnie ou ne pouvez pas dormir normalement, vos hormones peuvent en être coupables. La progestérone, une hormone libérée par vos ovaires, vous aide à vous endormir. Si le taux de cette hormone n’est pas normal, des insomnies peuvent se manifester. Mais si vous avez un faible taux d'œstrogène, vous pouvez avoir des sueurs nocturnes et des bouffées de chaleur.

7. Des maux de tête

Beaucoup de problèmes peuvent déclencher les maux de tête, y compris ceux liés au niveau d’œstrogène. Si vous souffrez de maux de tête avant ou pendant vos règles, ce n’est pas grave. Mais si les maux de tête sont réguliers ou s'ils se produisent toujours au même moment (jour, heure), cela peut être le signe d’un déséquilibre hormonal.  

8. Des règles irrégulières

Les règles ont généralement lieu tous les 21 à 35 jours. Si votre cycle menstruel n’est pas régulier, cela pourrait signifier que vous avez trop ou peu d’œstrogène. Pour identifier la cause, consultez votre médecin.

9. Une sécheresse vaginale

Il est normal de souffrir de ce problème de temps en temps. Mais si vous voyez que cela se produit souvent et engendre des irritations, un faible taux d'œstrogène peut en être la cause. L'hormone aide le tissu vaginal à rester humide. Si la production d’œstrogène diminue, les sécrétions vaginales se réduisent et cela provoque une sensation de sécheresse.

10. Des changements mammaires

Un faible taux d'œstrogène peut rendre le tissu mammaire moins dense. Par contre, son augmentation peut épaissir ce tissu, causant même des kystes. Consultez votre médecin si vous avez remarqué de tels changements mammaires.

Nous espérons que ces informations seront utiles pour vous et que vous pourrez en profiter pour identifier un déséquilibre hormonal à temps. N’hésitez pas à nous parler des symptômes que vous avez repérés chez vous et qui vous ont aidée à détecter ce problème.

Sources : webmd, santeplusmag, maplante

À LIRE AUSSI: 9 hormones qui ont besoin d’être équilibrées afin de rendre la perte de poids plus facile.


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.