Chères femmes, ces mauvaises habitudes d'hygiène intime nuisent beaucoup à votre santé féminine !

Astuces

February 2, 2018 18:51 By Fabiosa

Bien qu’elles puissent nous sembler tout à fait anodines, certaines de nos habitudes, y compris vestimentaires, peuvent avoir un impact négatif sur notre santé féminine. De plus, certaines d'entre elles peuvent favoriser l’apparition de problèmes intimes tels que les infections urinaires, les mycoses vulvo-vaginales et les irritations. Si vous ne voulez pas être confrontées à ces problèmes, assurez-vous de ne pas avoir les habitudes que nous allons décrire plus bas. Et, le cas échéant, faites tout votre possible pour vous en débarrasser définitivement afin de rester en bonne santé.

1. Vous préférez la lingerie en fibres synthétiques

Si vous croyez que des vêtements, surtout de la lingerie, en fibres synthétiques sont sans danger, vous avez tort. En effet, la lingerie en fibres synthétiques peut s’avérer néfaste pour la santé féminine (surtout pour les femmes sensibles aux mycoses), car ces matières peuvent causer de la transpiration, des irritations, une macération ou un échauffement local. Ce qui, à son tour, peut provoquer l’apparition de mycoses vaginales.

Pour éviter ce problème, privilégiez les vêtements en matières naturelles comme le coton.

2. Vous utilisez des protège-slips tous les jours

Malheureusement, c’est une erreur que beaucoup de femmes commettent. Bien que ces produits aient été conçus pour absorber les écoulements du canal vaginal, ils ne doivent être portés qu’au début et qu’à la fin de la période menstruelle. En effet, si vous les utilisez tous les jours, vous risquez d’être atteintes de diverses infections vaginales. En fait, les protège-slips rendent la zone vaginale plus chaude et humide ce qui en fait un environnement parfait pour la prolifération des bactéries agressives responsables des infections vaginales, y compris les mycoses.

Pour éviter ce problème, essayez de les porter occasionnellement ou les changer plus souvent (toutes les 4 heures).

3. Vous souffrez de cystite, mais portez quand même des strings et des vêtements trop serrés

Bien que porter des strings soit vraiment un choix personnel sur le plan de l’esthétique et du confort, il faut être prudente si vous souffrez de cystites ou êtes vulnérables aux infections urinaires. En effet, les cystites sont causées par un germe pathogène qui provient de l’anus et remonte vers la vessie, de sorte que les strings, les jeans serrés et les leggings se comportent comme une sorte de mèche ramenant ces germes de l’anus vers le vagin !

Notre conseil : pour ne pas être confrontée à cette maladie, portez des culottes plus larges et des vêtements non moulants.

4. Vous changez un tampon hygiénique toutes les 8 heures ou plus rarement

Bien qu’on écrive sur les boîtes de tampons qu’il faut « changer le tampon toutes les 4 à 8 heures, y compris la nuit », les médecins recommandent fortement de la faire plus souvent (toutes les 4 heures) afin de ne pas risquer de développer un syndrome de choc toxique (SCT). Cette maladie infectieuse est rarissime, mais très grave et se manifeste par une forte fièvre, des évanouissements, des diarrhées, des éruptions cutanées, des vertiges et même des défaillances d’organes.

Notre conseil : changez votre tampon toutes les 4 heures et utilisez le niveau d'absorption correspondant à votre flux.

5. Vous gardez un maillot de bain humide

Si vous portez un maillot de bain humide trop longtemps, vous contribuez à la prolifération plus rapide et plus efficace de différentes bactéries, qui peuvent causer diverses infections. Pour éviter cela, ôtez le plus vite possible vos vêtements humides après vous être baignée à la piscine ou à la mer.

Êtes-vous coutumière d'une ou de plusieurs des mauvaises habitudes décrites ci-dessus ? Allez-vous suivre nos conseils afin d’être en bonne santé ? Nous aimerions bien lire vos avis en commentaire.

Sources : e-santeamelioretasantefemmeactuelletopsante

À LIRE AUSSI: Ces 6 symptômes pendant les règles peuvent être le signe d’un problème de santé


Cet article est proposé uniquement à titre informatif. Consultez un spécialiste certifié avant d’utiliser toute information fournie plus haut. L’utilisation des informations mentionnées ci-dessus peut nuire à votre santé. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient aucunement responsable des préjudices ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.