Ce couple voulait placer ses jumeaux trisomiques en adoption, mais la vie leur a fait chan

INSPIRATION

Ce couple voulait placer ses jumeaux trisomiques en adoption, mais la vie leur a fait changer d’opinion

Date November 1, 2017 15:19

L'histoire de Julie McConnel est assez compliquée. À 45 ans et avec trois charmants enfants d'un précédent mariage, elle a souhaité avoir une fille avec son nouveau mari Dan.

Mais la vie nous réserve parfois quelques surprises, et quand elle est tombée enceinte, Julie a appris qu'elle aura finalement deux garçons jumeaux.

« Les ovaires d'une femme changent de manière drastique quand elle vieillit, je n'étais donc pas du tout surprise quand j'ai appris que j'accoucherai de jumeaux, » - a raconté Mme McConnel à la presse.

Cependant, la situation médicale indique qu'après 40 ans, les risques de conception d'un enfant atteint de la trisomie 21 sont bien plus importantes, 1 sur 100 pour être exact.

Julie et Dan ont décidé de faire les tests nécessaires pour déterminer si leurs enfants naîtraient avec la trisomie 21, et ils ont malheureusement découvert que ce serait effectivement le cas.

Le couple a donc fait face à une décision très difficile. Étant donné que la grossesse n'en était qu'à ses débuts, la loi permettait un avortement pour des raisons médicales, et Julie ne se sentait pas capable à son âge de s'occuper de deux enfants aux besoins particuliers.

Cependant, Julie McConnel était déjà maman de quatre enfants quand elle est tombée enceinte de ces jumeaux, et son instinct maternel l'a amenée à changer d'avis. Elle a donc décidé de placer les jumeaux en adoption pour qu'ils héritent d'une famille qui pourra prendre soin d'eux.

« C'était un sentiment terrible de s'imaginer nous débarrasser de nos enfants en raison de problèmes médicaux, mais nous savions qu'ils n'auraient pas reçu toute l'attention dont ils avaient besoin avec nous. C'était sûrement le moment le plus difficile de notre vie. »

Alors que le couple a rapidement trouvé une famille qui désirait adopter les jumeaux, les choses se sont rapidement détériorées. La nouvelle famille avait peur d'avoir à élever deux enfants aux besoins spéciaux et a donc décidé de retarder les formalités puis finalement de ne pas adopter les garçons.

Julie et Dan ont perçu cela comme un signe et ont décidé d'élever eux-mêmes les jumeaux.

Ils sont donc entrés en contact avec une association locale qui aide les familles avec des enfants ayant des besoins spéciaux, et les choses ont pris un tournant miraculeux. Julie et Dan ont rencontré d'autres couples dans la même situation qu'eux et en ont conclu que s'occuper eux-mêmes de l'éducation de leurs enfants était la meilleure solution.

« Ce pronostic était très dur à gérer quand j'étais enceinte, mais ils sont mes fils après tout, et une maman aime ses enfants en toutes circonstances, ce qui est la raison principale pour laquelle j'ai décidé que l'angoisse n'allait pas m'empêcher de les voir grandir. »

C'était une bonne décision, Julie ! Vos enfants ont le droit d'avoir des parents ! Bravo !

Source : dailymail

À LIRE AUSSI : Cette fille affectée par le syndrome de Down a réalisé son rêve et est devenue un mannequin reconnu.