Les gens obèses peuvent être très charmants et amicaux. L’histoire de cette femme en surpoids le prouve !

Inspiration

Cet homme a embarqué à bord d’un avion, et s’est installé côté hublot. Il s’agissait d’un vol quotidien on ne peut plus normal entre Tokyo et Hong Kong. Cependant, son pire cauchemar s’est produit quand cette femme s’est assise à côté de lui.

staras / Shutterstock.com

« Bonjour ! Comment-allez vous ? » - lui a-t-elle demandé en souriant tout en s’installant à côté de lui. Elle a dû se baisser lentement, peinant à faire passer son derrière imposant dans le siège, et remplissant tout l’espace disponible.

Alors qu’elle s'installait confortablement, elle a flanqué son énorme bras sur l'accoudoir commun. Grimaçant, l'homme se tournait vers la fenêtre. Elle s’est penchée vers lui, et a répété son bonjour d’une voix joyeuse et amicale. « Bonjour », - a-t-il répondu d’une voix pleine de dégoût.

Il s'est retourné pour faire face au hublot de la cabine, rageant silencieusement contre les longues heures d’inconfort qu'il s’apprêtait à vivre à côté de ce monstre.

Matej Kastelic / Shutterstock.com

Elle lui a donné un coup de coude de son bras bien en chair. « Je m’appelle Laura. Je viens du Royaume-Uni. Et vous ? Du Japon ? » « De Malaisie, » - a aboyé l'homme .

« Je suis vraiment désolée ! Je vous présente mes excuses les plus sincères ! Allez, serrez-moi la main. Puisque nous nous apprêtons à passer six heures côte à côte, autant être amis, n’est-ce pas ? » Une main s’est mise à se balancer devant le visage de l'homme.

Laura a commencé à lui faire la conversation, ne semblant pas remarquer ses réactions inamicales. Elle parlait avec engouement d’elle-même, et de son voyage à Hong Kong pour rendre visite à des amis. Elle a sorti une liste de choses qu’elle allait acheter pour ses élèves de l’école privée où elle enseignait.

L'homme répondait de façon monosyllabique à chacune de ses questions. Sa froideur la laissant imperturbable, elle agitait la tête en commentant gentiment chacune de ses réponses. Sa voix était chaleureuse et pleine d’attention. Elle était attentive et polie quand on leur a servi à boire et à manger. « Je ne veux pas vous encombrer avec ma taille d’éléphant ! » - dit-elle avec une incroyable sincérité.

À la grande surprise de l'homme, son visage, qui quelques heures plus tôt le révulsait, était maintenant rempli d’extraordinaires sourires, et elle était gaie et calme à la fois. L'homme n’a pas pu s’empêcher de baisser sa garde.

Laura avait la conversation intéressante. Elle s’y connaissait sur un grand nombre de sujets, de la philosophie à la science. Elle rendait les sujets les plus insignifiants dignes d’être explorés et compris. Ses remarques étaient pleines d’humour et d’inspiration. Quand on parlait de différentes cultures, son interlocuteur était agréablement surpris par ses commentaires intelligents et ses analyses poussées.

Durant leur conversation, Laura a réussi à faire rire chacune des hôtesses. Alors qu’une hôtesse de l’air était en train de débarrasser les assiettes, Laura a fait plusieurs plaisanteries à propos de son poids. L’hôtesse pleurait de rire en attrapant la main de Laura pour lui dire : « Vous avez égayé ma journée ! »

Ensuite, Laura écoutait avec attention, et donnait des indications à l’hôtesse sur ses problèmes de poids. L’hôtesse, reconnaissante, lui dit avant de partir, « Je dois retourner travailler. Je reviendrai plus tard pour que l’on puisse continuer notre conversation. »

 

Ensuite, l'homme a demandé à Laura : « Avez-vous déjà pensé à perdre un peu de poids ? »

« Non, j’ai travaillé dur pour être ainsi. Pourquoi voudrais-je faire marche arrière ? »

« Vous n’êtes pas inquiète des maladies cardiovasculaires dont vous risquez de souffrir à cause de votre surpoids ? »

« Pas le moindre du monde. Vous ne tombez malade que si vous passez votre temps à vous inquiéter à propos de votre poids. On voit partout des publicités pour des centres d’amincissement qui disent, “Délivrez-vous de votre bagage excédant afin de vous libérer. » C’est n’importe quoi ! Vous n’êtes libérée que si vous êtes à l’aise avec qui vous êtes, et avec votre image, peu importe le jour ou la saison ! Pourquoi voudrais-je perdre mon temps à essayer des régimes amincissants alors que j’ai tellement de choses plus intéressantes à faire, et tellement de personnes avec lesquelles je veux être amie ? Je mange sainement et je marche régulièrement. J’ai cette corpulence parce je suis faite pour être grosse ! Il y a bien plus important dans la vie que de s’inquiéter de son poids à longueur de journée. »

 

Elle a pris une gorgée de vin. « Qui plus est, Dieu me donne tellement de bonheur qu’il me faut un plus grand corps pour le contenir ! Pourquoi perdre du poids, si c’est pour perdre du bonheur ? » Frappé par son raisonnement, le monsieur gloussait.

Laura a ajouté : « Les gens me voient souvent comme une grosse dame, avec une grosse poitrine, de grosses cuisses et un gros derrière, qu’aucun homme ne regarde. Ils me voient comme une moins que rien. Pour eux, je suis paresseuse et je n’ai aucune volonté. Ils ont tort. »

Elle a tendu son verre à une hôtesse. « Un peu plus de ce superbe vin, s’il vous plaît. » Elle sourit à l’hôtesse. « Le service de votre équipe est impeccable. Que Dieu vous bénisse tous. »

Elle s’est tournée vers l'homme, « Je suis une personne mince à l’intérieur. Je suis tellement pleine d’énergie que beaucoup ne peuvent pas me suivre. Cette chair en trop me ralentit, sinon, je courrais partout à la poursuite des hommes ! »

 

« Les hommes vous chassent-ils ? » - a-t-il plaisanté.

« Bien sûr. Je suis une femme mariée heureuse, mais on continue à me demander en mariage. La plupart de ces hommes ont des problèmes dans leurs relations, et ont besoin de se confier. Pour une certaine raison, ils aiment se confier à moi. Je pense que j’aurais dû être conseillère plutôt qu’enseignante ! »

 

Laura s’est interrompue un instant, avant de dire pensivement, « Vous savez, les relations entre hommes et femmes sont tellement compliquées. Les femmes adulent les hommes, et les appellent “chéri” jusqu’à ce qu’elle découvrent qu’on leur a menti, puis elles deviennent des gourdes amères ! Les hommes aiment tellement les femmes qu’ils les considèrent comme leurs âmes soeurs, jusqu’à ce qu’ils jettent un oeil à leur compte bancaire. Là, les femmes deviennent des diables à tridents ! »

La conversation passionnante de Laura avait rendu le vol vraiment plaisant. Son interlocuteur a été aussi fasciné par la façon dont les gens étaient attirés par elle. À la fin du vol, presque la moitié de l’équipe du vol se tenait près d'elle dans l’allée, riant et plaisantant avec Laura. Les passagers autour se joignaient au divertissement. Laura était au centre de l’attention, emplissant la cabine d’une chaleur agréable.

Quand l'heure de dire au revoir est arrivée, l'homme l’a regardée se diriger vers un grand groupe d’adultes et d’enfants qui l’adoraient visiblement.

L'homme était sous le choc, en réalisant que Laura était la plus belle femme qu'il n’a jamais vue de toute sa vie.

Prazis Images / Shutterstock.com

Quelle histoire vraiment étonnante, n'est-ce pas ? Qu'en pensez-vous ?

 

Source: Marketium

 

À LIRE AUSSI : Elles sont nées ensemble, ont grandi ensemble et elles ont donné naissance… presque le même jour ! Incroyable !