Cette maman partage sur Instagram les séances d'entrainement quotidiennes de sa fillette de 10 ans

Santé et bien-être

May 8, 2018 09:24 By Fabiosa

Carrie Miranda, 35 ans, est photographe et mère de trois enfantS. Elle est originaire de Fresno en Californie.

Il y a trois ans, elle a ouvert et géré pour sa deuxième fille, Bella, un compte fitspo sur Instagram.

 

Публикация от Bella Cole (@bella_beastmode) Un compte qui ne cesse d’attirer des milliers d’internautes, au point que la petite fille de 10 ans compte aujourd’hui plus de 17 milles followers. Comment une gamine de 10 ans peut-elle atteindre de tels chiffres?

Le #fitspo est un hashtag qui met en valeur des corps toniques et en bonne santé, l’objectif étant de valoriser une vision du corps plus saine. Encourageant les internautes non pas à seulement perdre du poids, mais à prendre leur corps en main, manger sain, faire du fitness. Bref le mode de vie “Healthy”. Ce qui est complètement à l'opposé de ce qui existait avant : le #thinspo qui a mené à l’apologie de l’anorexie. Le #fitspo est plutôt soft.

Pour revenir à notre histoire et comprendre comment une petite fille de 10 ans arrive a avoir 17 000 followers sur Instagram, il convient de noter que Carrie et son mari ont d’abord essayé d'enrôler Bella dans le cheerleading quand elle n’avait que 3 ans (le cheerleading est un sport mixte qui englobe la danse, des phases gymnastiques et acrobatiques, etc.), mais la fillette n'était pas encore intéressée par cela. C’est finalement à l'âge de 5 ans que ses parents l'ont inscrite dans la discipline et elle a rapidement surpassé les compétences de nombreuses filles de son âge.

Elle a donc commencé à s'entraîner avec des filles plus âgées qu’elle, et donc a “mûri jeune” déclare Carrie, sa maman. Comme les autres filles partageaient les photos et vidéos de leur dur entraînement, Bella a aussi demandé à avoir un compte Instagram comme ses amies. Carrie a accepté, tant que cela restait sous sa supervision. "Nous avons commencé sa page parce qu'elle faisait du cheerleading et avait des amis qui étaient tous sur Instagram", confie Carrie. Au début, le compte de Bella était principalement dédié au cheerleading. Cependant, alors que la petite commençait à s'entraîner plus intensément et à s'impliquer dans d'autres sports, @bella_beastmode devint un journal personnel de ses activités physiques sur Instagram. Un hashtag connu sur la plateforme sous le nom de #fitspo. La fillette s'entraîne à la maison, à l’école, et tous les jours à la salle de gym après l’école. Elle pratique le volleyball, de la gym, le cheerleading, le cross-country, la balle molle, et participe régulièrement à des compétitions le week-end.

Sa maman est toujours présente pour prendre des photos et des vidéos lors des différentes séances d'entraînement et de compétition. Des images qu’ils partageront ensuite ensemble sur la toile.

Pour garder les abonnés de Bella engagés, "nous essayons de poster fréquemment", déclare Carrie. L'idée est de "montrer sa force" et d'inspirer les autres. La maman dit que cela lui est égal que sa fille ait des milliers d’adeptes ou pas. Le plus important est d’inspirer les autres enfants. Mais qu’en pense la principale concernée ?

La jeune athlète a déclaré à BuzzFeed News que la meilleure partie du partage de ses talents et de son travail acharné avec le monde est de pouvoir "obtenir beaucoup de likes et de bons commentaires". Sa plus grande source d'inspiration est Simone Biles, une championne américaine de gymnastique artistique. Bien qu'encore très jeune, la fillette a des ambitions. Comme disait un grand penseur : “aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d'années”. La petite Bella ne fait pas exception à la règle. Elle aimerait être un jour une athlète décorée comme Biles. Un autre rêve de Bella est de faire partie d'une équipe professionnelle de cheerleading. Elle trouve toujours la motivation nécessaire pour s'entraîner. Carrie dit qu'elle et sa fille se sont fait beaucoup d'amis, en ligne et en personne, au sein de cette communauté.

"Nous avons rencontré en personne beaucoup d'autres amis qui sont des pom-pom girls", a déclaré Carrie.

"Je suis aussi amie avec leurs mamans, donc cet aspect est vraiment positif". Carrie dit qu'elle essaie d'être consciente et protectrice envers sa fille, surtout quand il s'agit de son exposition en ligne. Elle confie que quelques "haineux" ont envoyé des messages indésirables sur le compte, mais Carie les bloque instantanément. Ils auraient “un millier” de personnes bloquées.

Mais certaines voix se lèvent pour critiquer Carrie. Ils estiment que la maman de la petite athlète exposerait trop son enfant et de surcroit dans des tenues sportives légères. Tout compte fait, rien ni personne ne fera jamais l'unanimité.

Source : buzzfeed